À propos

Les Carnets des Imaginaires de l’Atelier  tentent de revisiter et de continuer nos premières recherches doctorales sur la dimension matérielle et le champ imaginaire qui s’articulent, correspondent et dialoguent dans l’espace de l’atelier. Le lieu du faire sera tantôt celui de l’artisan d’art, tantôt celui de l’artiste. Et il pourra être aussi celui du chercheur, lui aussi aux prises avec les matérialités documentaires et les imaginaires que celles-ci travaillent.

Ces carnets sont là non seulement pour donner à penser les sentiers de nos premiers travaux, mais aussi pour ouvrir aux lecteurs, ce qui n’avait jusque-là qu’un rédacteur notant dans le milieu clos de l’intimité d’un cahier de notes, les pensées plus ou moins abouties d’une recherche. Ils sont l’espace où nous travaillerons donc à mettre à l’épreuve des approches et à l’énonciation de ce qui n’est que bribes, fragments ou parcelles d’une étude en train de se faire.

L’auteur :

Né en 1980 à Alger, Mohamed-Ali Berhouma est maître assistant à l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Nabeul (Tunisie), chercheur associé à l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain de Tunis et chercheur à l’Unité de Recherche « Pratiques artistiques modernes en Tunisie : «Maftouha» » de l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis.